_

 

 

 

INDEX\ INTERVIEWS\ NEOTROPIC\                                                              >> Page du groupe
 

neotropic
 Interview de Riz Maslen, Juin 2006.

 

1. Salut! Peux-tu te présenter ainsi que NEOTROPIC? Si nécessaire tu peux coller une biographie,
les points importants ou autre chose…

Salut. Riz Maslen fait partie de la scène électronique depuis 1996, elle est l’une des rares productrices femmes à avoir reçu un peu de retours positifs pour son travail.
Elle a à ce jour sorti 4 albums qui ont reçu des bons retours de presse, tourné régulièrement en Grande Bretagne, Etats Unis, Europe et Australie.
Elle a collaboré avec Future Sounds of London pour plusieurs albums, fait régulièrement des remixs, et a depuis peu démarré son propre label.

2. Le seul album de NEOTROPIC que je connaisse est "Mr Brubakers strawberry alarm clock". Tes autres enregistrements explorent également différents styles de musique…  Ou y a t-il de réelles différences? Comme tu joues un style de musique assez libre, je ne serais pas étonné d’entendre un changement de style pour chaque nouvel album

Comme pas mal d’artistes, tu te développes toujours dans tes grandes lignes et bien sur ton style changera, c’est une croissance. Ma musique peut être inspirée par de nombreuses choses, elle est changeante et chaque jour apportera une nouvelle expérience en lui-même… Pour faire court, oui ma musique s’aventure dans de nombreuses rues.

3. Est-ce que "Trip hop" collerait à ta musique?

Je pense que le mot Trip hop correspondait à une scène d’il y a plusieurs années, de plusieurs façons je dirais que le premier album en a des éléments, tout comme le second, mais je ne suis pas trop fan des catégories, enfin c’est quelque chose que les journalistes aiment afin de mettre une étiquette sur chaque chose. C’est plus accessible et vendeur au plus grand nombre avec des étiquettes.

4. Le mot NEOTROPIC correspond-il à une sorte de nouveau paradis?

Non, pas vraiment, je pense que ça représente plus le monde de Riz.

5.  L’atmosphère de certains morceaux que tu as fait n’est pas si positive… Certains samples pourraient sonner assez « durs »… On est pas si loin de certains trucs industriels old school par moments… Aimes-tu ce genre de musique? Peut-être que tu as un sous-projet industriel?

Je n’étais pas une grosse fan de musique industrielle, ce qui m’a inspiré à la base ce sont les films et leurs génériques. Alors j’ai essayé d’exprimer mes expériences de la vie et ressentis de l’époque, le contenu a sûrement été plus influencé par mes émotions propres…

   6. J’ai lu que tu jouais à la base dans une sorte de groupes de rock alternatif, avant d’explorer les possibilités de la musique électronique… Qu’est-ce qui a motivé ce changement radical? Les guitares limitent peut-être trop l’imagination?

Ce n’était pas tellement un changement radical, mais plutôt une progression vers le chemin que je prendrais par la suite… J’ai bossé plusieurs années avec un ami, Adam, et on avait un projet de dark gothique électronique appelé Shrine, on utilisait des boites à rythmes suivant les guitares et le chant…
Il est parti à l’université et j’ai décidé de déménager à Londres.

7. Le fait que tu sois une femme cause-t-il des problèmes avec les auditeurs de sexe masculin? Certains musiciens sont assez machos et ne veulent pas que des femmes « faibles » entrent dans leurs jet-sets et petits mondes bien virils…

Pas vraiment, je pense que c’est un problème d’éducation, et actuellement c’est plus courant de rencontrer des femmes contemporaines avec beaucoup de talent… C’est comme pour tout, tu rencontre des gens ici et là qui semblent bloqu »s dans le passé, et oui j’ai eu mon affaire de moments avec des mecs jouant aux machos, ça dépend de la région… J’essaie d’éviter ce genre de situation de ne pas perdre de temps avec ça.

Penses-tu que la «scène » musique électronique soit généralement plus ouverte que la «scène » rock concernant les femmes musiciennes ? Les ordinateurs ne semblent pas être quelque chose de si viril, au contraire de grosses guitares (Même si certains ordinateurs sont lourds lol)

Je pense que le climat peut devenir vraiment sexiste dans n’importe quel style de musique, ça se passe partout. Il y a un lien si fort entre la musique actuelle et la façon dont les femmes sont affichées comme des objets sexuels... ça m’attriste assez... Ce n'est pas surprenant que ce type de pensées passéistes existe toujours. Les femmes devraient être considérées comme égales de leurs collègues hommes, dans la plupart des domaines.

 

 

8. Tu ne composes pas seulement de la musique, tu touches aussi à de nombreuses formes d’art… dis-nous en plus sur ceux que tu pratiques, et le ou lesquels sont les plus sérieux pour toi. Quel est ton type d’art favoris? As-tu tout appris seule, ou as-tu pris des cours d’art ou de peinture?

J’ai souvent pensé que j’étais un peu une femme de la renaissance, plongeant dans de nombreuses formes d’art. J’adore les films et ça a joué un rôle très important dans mes créations musicales. J’aime penser que je fais des films avec des sons, j’adore des cinéastes comme  David Lynch, Hitch cock, Kubrick.
J’adore tous types d’art et j’essaie de me nourrir avec le tout, autant que possible. Ca m’inspire à essayer de nouvelles choses, je n’ai pas eu de formation ou de cours, je suis plus ou moins tombé par ‘hasard’ dans mon truc… J’adore les films super 8 et pendant de nombreuses années j’ai filmé mes voyages… Maintenant j’ai progressé pour le digital et je m’aventure dans des programmes plus basés multimédia… Mes concerts ont été de bonnes toiles pour essayer d’utiliser d’autres formes d’art en tandem avec la musique, c’est un travail en progrès qui évolue constamment, c’est ça qui est super…

9. J’ai lu que tu étais également DJ (Uh ! Est-ce que tu dors ? haha). Penses-tu que le truc de DJ soit aussi créatif que la composition sur PC? Après tout, il a seulement besoin de mettre le bon morceau au bon moment… S’il y a un côté créatif dans le truc de DJ, qu’est-ce que ça serait ?

Après avoir complété "15 levels of magnification" je voulais promouvoir l’album, mais j’en étais encore au stade de développement de mes concerts, et j’adorais faire le DJ… Ca arrive moins souvent depuis, mais dés que j’en ai la possibilité je suis enthousiaste, ça me permet de passer de nombreux supers albums que je peux partager avec tout le monde… Je pense que si la musique est bonne, la façon dont elle est passée n’est pas un problème, j’adore tous types de DJs, il n’y a rien d’aussi bon que voir un bon DJ mixer, balançant tout styles… C’est une forme d’art à part entière.

10. Je vois que tu fais beaucoup de choses… As-tu un emploi, ou arrives-tu à vivre correctement de toutes ces activités?

En ce moment, je donne plusieurs fois par semaine des cours de technologie musicale à des enfants vivants dans des quartiers défavorisés. C’est super de pouvoir transmettre mes connaissances, et de donner à des plus jeunes des possibilités d’expériences qu’ils n’auraient pas eu… Et ça me garde dans des habits chauds…

11. Il y a quelques années, le Trip hop était quelque chose de neuf et frais… De nombreux gens se sont mis à former de nombreux projets et on enregistré des albums, cassé de nouvelles barrières musicales… Mais la situation semble quasiment éteinte actuellement. Y- a t-il encore de nombreux groupes de trip hop dans une sorte de scène underground, ou le phénomène s’est-il fortement calmé? Quelle pourrait en être la raison à ton avis?

 

12. Quels furent les 4 derniers albums que tu as aimés, et les deux qui t’ont retournée?

« Closer » - Joy division
« Lullabies to violaine » - Cocteau twins
« Yesterdays folk » - US69
« Mr beast » - Mogwai
« And the glass handed kites » - Mew
« #3 » - pharaoh overlord

Ils sont tous bons !

13. Quels styles de musique écoutes-tu le plus? J’ai remarqué que certaines personnes faisant de la musique sur leurs ordinateurs écoutent peu de musique électronique… Pour différentes raisons, comme essayer de garder leurs idées fraîches par exemple… Et toi?

J’écoute de tout. Ca dépend de mon humeur, des musiques différentes pour des choses différentes. J’ai des goûts musicaux très variés, et chaque style a son moment à lui… C’est ça qui est superbe, je pense que j’aime être ouverte à tout.

14. Quels sont tes logiciels favoris pour composer de la musique? En changes-tu souvent, ou gardes-tu certains depuis de nombreuses années?

J’utilise Cubase, Logic, Reason et Live.
J’aime interchanger les programmes, et changer pour des instruments live.

15. D’ou tires-tu tes samples? Peut-être de CDs (Alors tu dois utiliser de nombreux effets pour les déformer héhé), de bases de données sur Internet? Ou peut-être que tu coures dans la nature avec ton enregistreur portable pour chercher et trouver de nouveaux sons?

Je tend à ne plus trop sampler, plutôt à me sampler moi même. Je collecte toujours des sons de toutes sources, et je passe du temps à les travailler, à leur trouver la bonne torsion!

16. Qu’est-ce que tu penses que le fait d’avoir enregistré plusieurs album a changé à ta façon de composer des morceaux et de voir la musique? Ta compréhension musicale ou tes méthodes de composition ont-ils beaucoup changé?

Je pense que, comme je l’ai dit précédemment, tu te développes et tu grandis dans ton art, c’est une progression naturelle de changer la façon dont tu bosses, même si tu as défini une éthique. J’aime le challenge de l’expérimentation, de mélanger le digital et l’analogue… Et comme la musique, ça se change en différentes phases, ça mute en quelque chose de neuf, pour moi c’est ce qui le rend si excitant, je veux que ce soit un défi à tous les niveaux.

17. Dis-nous en plus sur tes futurs projets! Merci pour les réponses.

J’ai un nouvel Ep appelé « Prestatyn » qui sortira très bientôt sir Net31 Records, et un nouvel album plus tard cette année.

http://www.neotropic.net